Atelier des Vauzelles

Qu’il est beau mon moteur, disait la Mini

Les Vauzelles nous accueillent ensoleillées en cette matinée de samedi. La grande porte est levée et nous entrons dans notre atelier.
Je perçois, en me faufilant entre la grande étagère où dorment les pièces de rechange et la MINI qui sommeille, son grognement. Elle manifeste son mécontentement.
Cela fait des semaines qu’on lui promet les soins d’un carrossier. Ou d’un « tôlier »Pourquoi pas d’un ferblantier ? Pendant qu’on y est.
De toute façon elle ne voit rien venir.
Elle attend.
Elle attend et ne sait pas.
Elle ignore que Michel, notre chef d’atelier lui réserve une surprise.
Une de ces surprises dont son imagination est ce samedi débordante.
Voici Jean qui arrive.
Souriant comme à l’accoutumé. Michel sourit aussi.
Il avait justement besoin d’une paire de mains pour le tour qu’il médite.
Celui de faire marcher la MINI, ou plus tôt son moteur. Son beau moteur, remonté avec des pièces de récupération et des neuves, campe fièrement sur son berceau, juste posé sur une paire de tréteaux. Il est propre et beau le petit moteur. Michel et Jean s’affairent. Armés de clefs et de tourne-vis, ils vont opérer.
Les prises auxiliaires extérieures sont en place.
Un bidon d’essence attend tel un liquide de perfusion, et une batterie pour l’étincelle de démarrage.
Nous sommes à présent une dizaine. Assistants et témoins, muets et incrédules . A attendre le signal de Michel.
Contact. L’étincelle est au bout du fil. Et soudain, le grondement jaillit. Puissant, rauque, incroyable, jaillissant d’une si modeste machine, noyée dans la fumée et crachant des filets d’essence. Un temps lâché comme un animal sauvage, il est peu à peu calmé. Maîtrisé par les minutieux réglages dont les tourne-vis de nos deux motoristes ne sont pas avares.
Le silence pluridécennal de ce petit moteur cède, vaincu, au murmure joyeux du ralenti. C’est un jour de fête et un jour de gloire aux Vauzelles. Ce samedi connaît un beau succès. Le succès personnel de Michel, e t le succès d’une vaillante petite équipe, celle de Jean-Paul, de Jean, de Christian et de Guy, de Glenn, de Roger, de Patrice et d’Eric.
Qu’ils soit tous félicités et remerciés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *